• JoomlaWorks Simple Image Rotator
Cogitations et actions arrow Archives arrow Préserver les terres nourricières
Préserver les terres nourricières
01-04-2009
Une initiative intéressante pour préserver des terres nourricières
 
Par Daniel Vuillon

Il était une fois dans la Région bordelaise, une propriété agricole en bordure de Dordogne, d'une surface de 10 ha, comprenant un bâti, à vendre...Des citoyens responsables, sans moyens, décidèrent d'en faire l'acquisition pour y installer un jeune agriculteur...
dsc00534.jpgdsc00551.jpgPar tous les moyens à leur disposition, ils vont faire connaître leur projet auprès d'autres citoyens qui, à leur tour, deviennent responsable et c'est ainsi qu'au bout de 6 mois, ils vont obtenir la somme qui leur permet l'achat de la propriété. 360 citoyens, avec une moyenne de 234 euros chacun, réussissent cette opération.
Sur la photo jointe vous pouvez les voir à l'unanimité voter l'accord de mise en location de leur patrimoine auprès d'un jeune agriculteur. Sur la deuxième photo, le lendemain le jeune agriculteur recevez une quinzaine de collègues et 10 consommateurs pour une séance de travail sur la mise en culture de la ferme..Voilà comment sans Grenelle ni État des citoyens préservent des terres nourricières, installent un paysan nourricier qui va créer 5 emplois durables (et pour cause, on se nourrit 2 fois par jour) avec des pratiques respectueuses de l'environnement, satisfaisant les besoins de 1000 personnes, sans subventions publiques. Voilà ce que tout citoyen de notre planète doit faire pour nourrir tous les habitants, alors, et c'est la seule façon d'y arriver, notre terre
pourra nourrir convenablement  6 milliards d'individus et probablement les 12 milliards annoncés par la FAO. Moralité: les citoyens doivent se réapproprier les fonctions vitales que sont l'air, l'eau et la nourriture dans la proximité, on sait maintenant que c'est possible, merci à nos amis bordelais.

Daniel Vuillon -mars 2009

 
< Précédent   Suivant >
© 2017 locobio
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.