• JoomlaWorks Simple Image Rotator
Chronique 73
15-09-2014

Eternelle rentrée ou vraie transition ?

 

  

Ça y est ! La rentrée est enfin passée ! Et après on dira que les rythmes des uns et des autres sont respectés. Moi, je pense sincèrement que c'est du grand n'importe quoi et que l'on a bien de la chance que tout continue à marcher ainsi, sur la tête. D'ailleurs marcher... marcher... c'est vite dit. Pas besoin de s'étendre sur le 2d gouvernement Valls. Vues les options libérales prises, assumées, on ne voit pas très bien quoi en attendre. Le plus grave, c'est le conformisme de pensée qu'elles révèlent. Quand peut-on espérer voir arriver au pouvoir des personnes dotées d'une autre manière de penser et d'agir ?

Au lieu de cela, les gouvernements se succèdent à une vitesse assez soutenue. Les scandales se poursuivent, le dernier en date concernant un (ex)Secrétaire d'Etat chargé du commerce extérieur atteint de « phobie administrative » et incapable à cause de cela de régler ses dettes. Parmi celles-ci, des impôts sur les trois dernières années, alors même que s'acquitter de cet impôt -comme des autres d'ailleurs- devient de plus en plus difficile pour un nombre croissant de Français. La hausse du nombre de pauvres était déjà scandaleuse et préoccupante. Il est clair, maintenant, que les classes moyennes ne se relèveront pas non plus de l'effort considérable auquel elles sont contraintes par la politique fiscale, dans un contexte de crise et de chômage. Elles ne s'en relèveront pas. Le problème, c'est que si elles ne s'en relèvent pas, c'est le socle sociologique de la République et une grande partie de l'électorat de gauche qui se délite. Et là, ce n'est plus l'affaire de quelques uns mais cela risque de devenir l'affaire de tous, sur fond de sentiment légitime de trahison par les équipes présidentielles successives. La question est donc de savoir qui se relèvera de ce chaos annoncé, si on peut encore l'éviter et dans quel délai tenable.


Toute personne lucide serait en définitive peu encline à l'optimisme. On a l'impression d'une absence de pilotage du navire sur une mer particulièrement agitée depuis longtemps, trop longtemps. C'est assez stressant. Cela peut d'ailleurs expliquer la crispation des gens et des relations sociales. Les gens ne sont pas fous et il ne faut pas être grand clerc pour s'apercevoir du manque de gouverne ; lequel est effarant de la part de personnes en principe qualifiées et n'oubliant pas une forme d'arrogance de temps à autre.


Quoi faire, quoi penser ? Une façon différente d'aborder les choses est de voir l'autre moitié (est-ce autant, voire plus, là est une question), pleine, du verre. En l'occurrence, partager la foi d'acteurs majeurs de la Transition comme Rob Hopkins et Alain Grandjean. L'un publie un livre à paraître le 16 octobre : 1001 initiatives de transition écologique. Comment l'action locale peut changer le monde, éd. Du Seuil. L'autre a sorti en collaboration avec Hélène Le Teno Miser (vraiment) sur la transition écologique (éd. de l'Atelier, 2014) et soutient que l'addition des initiatives locales, basées sur une réponse sobre aux besoins locaux, est de nature véritablement révolutionnaire. Soit. Mais c'est vite dédouaner les politiques professionnels de leurs responsabilités et c'est charger les citoyens, souvent bien entravés par de l'immobilisme ou des réglementations, d'une transformation majeure. Mais admettons. Et allons plus loin : défendons cette idée. D'ailleurs nous n'avons pas beaucoup de mal à le faire puisque LocoBio défend depuis plus de 7 ans maintenant la relocalisation et l'écologisation de l'économie. Donc nous allons continuer ce en quoi nous croyons et qui, je l'espère, sera véritablement et assez vite notre avenir.


Pour ce faire, rien de tel que la revue de quelques bonnes adresses et de quelques évènements pour consommer, se mobiliser en faveur du local et bio/écolo :


  • Le magasin dédié à l'habitat naturel Maison Nature, situé à Albertville, vendant isolants, peintures et autres produits, traverse une période difficile. Visitez son site et le lieu de vente, pensez à lui si vous avez des travaux de rénovation, de construction ou simplement d'entretien de votre logis. http://www.maison-nature.fr.

     

  • Brasserie des sources de la Vanoise. Vous ne la connaissez peut-être pas et c'est bien dommage... Gardien du refuge du fond d'Aussois en Haute-Maurienne, Thierry Margueron s'est lancé dans le brassage de la bière. 100% bio, aromatisées au safran, et légèrement houblonnées, ces bières montagnardes se rapprochent des goûts locaux, peu enclins à l'amertume. Selon saison, possibilité de visite suivie de dégustation. Contact : 06 70 46 52 94 ou 04 79 20 39 83.

     

  •  Boutique (sur place à Saint-Genix sur Guiers et par le Net) Kouahkse : créations textiles originales à base de récupération et de recyclage. Sacs à main, cabas, ponchos, foulards, vêtements pour les enfants, déco et ameublement... le choix est d'autant plus varié que vous pouvez passer commande à la couturière, partante pour de nouveaux projets aussi chatoyants que ceux déjà réalisés. http://boutique.kouahkse.fr

     

  • Lancé à l'initiative de l'association Challes Citoyenne, le RECUP'CAFE

    démarrera samedi 27 septembre à la salle Beauséjour de Challes de 8h à 12h. De 8h à 10h on viendra déposer ses vêtements (en bon état). Grâce au partenariat actif avec l'association "LE CAFE POUSSETTE" de La Ravoire, il sera possible de déposer des vêtements pour enfants de 0 à 12 ans ainsi que des livres. Le principe est simple, facile, on vient avec 3 vêtement et/ou livres et on repart avec un article. Des ateliers de customisation seront proposés grâce à TENDANCES LULU customisation, couture).

    Pas de troc ni d'échange d'argent, on apprend à voir autrement ce que l'on possède et on en redécouvre la valeur sociale.

    Rien ne sera jeté, rien ne sera incinéré, tout sera redistribué ou transformé grâce à SAVOIE RECUP (redistribution), le CAFE POUSSETTE (vêtements et livres enfants), la PETITE OURSE AVIGNONNAISE (vêtements et livres adultes) , SECOURS POPULAIRE (redistribution), TENDANCES LULU (customisation) et dernier maillon, Alpes TLC (valorisation des textiles).

    C'est  convivial (pause thé et café), utile et durable.

     

  • A l'initiative de la même association très dynamique, un deuxième rendez-vous le vendredi 19 septembre à 20h, salle Beauséjour, pour un DEPANN'CAFE.

     

Un écran qui ne s’allume plus ? Un grille-pain bloqué ? Une machine à café capricieuse ? Que faire d’une chaise au pied branlant ? D’un pull troué aux mites ? Les jeter ? Pas question ! mais réparer ensemble oui. On apporte des objets en mauvais état qu’on a chez soi. Et on se met à l’ouvrage avec des réparateurs bénévoles qui vous apprendront ou vous aideront à réparer vos appareils, dans la mesure où ceux-ci sont « économiquement irréparables ». Pas d’échange d’argent. Pas de concurrence aux réparateurs professionnels. Voir aussi le programme des conférences à venir sur http://challesterrescitoyennes.over-blog.fr.

  • Une journée festive en faveur de la mobilité douce, le dimanche 21 septembre au Parc du Verney, organisée par Tonton livraison et le collectif des triportreurs (http://www.tontonlivraison.fr/cycloporteurs.php).

C'est vrai que les initiatives fourmillent et agrègent autour d'elles un nombre chaque jour plus important de personnes qui ne demandent qu'à s'informer, se former et surtout partager. De quoi garder espoir et, plutôt que de lutter contre le rythme saccadé des rentrées et des sorties, s'insérer dans le grand mouvement d'une transition non moins grande, attendue et nécessaire.

©Yolaine de LocoBio

15 septembre 2014

 



 
< Précédent   Suivant >
© 2017 locobio
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.