• JoomlaWorks Simple Image Rotator
Chronique 69
24-01-2014

C'est pas jojo, et même qu'heureusement il y a les poètes

 

  

Bonne année ! Bonne année. Bonne année... Et au fait, que se souhaiter ? D'abord et surtout de ne pas, jamais, se laisser abattre par des quenelles détournées de leur objet, c'est-à-dire en sauce, dans un plat et gratinées. Ne pas se laisser abattre non plus par d'autres quenelles qui ont visiblement bien trouvé leur objet et ne se refusent pas une bonne cure de jouvence. Foin de la vertu, quelle drôle d'idée pour gouverner ! Encore un truc de philosophe, un beau reste, soit, mais dérangeant, des Lumières. On a voulu du normal ; on a du normal, du quelconque même avec un représentant de l'Etat qui défend son droit à la vie privée et qui, en même temps, capitalise sur des apparitions publiques féminines officielles visiblement depuis longtemps en décalage avec sa précieuse vie privée. C'est à n'y rien comprendre, ou alors à trop bien y comprendre

Décidément, l'écume des quenelles est bien fumante, même fumeuse on dirait. Elle empêche de voir à travers les carreaux et de considérer que c'est quand même bizarre, carrément indécent :


  • de mener des négociations pour la guerre civile, mais pas que, pénards au bord du lac Léman pendant que les populations civiles ramassent. Certes, c'est partout, depuis longtemps ainsi. Mais à force, ça fatigue et ça ne fait qu'alimenter le doute sur la « supériorité » de l'Homme et le « progrès ». On patine, c'est la seule certitude.

     

  • de faire peur et puis de rassurer : non, le gouvernement ne va pas écouter les méchants experts qui conseillent de baisser une fois de plus le taux de rémunération du livret A, l'un des derniers refuges de la population en ces temps incertains. Non, quand même, un gouvernement dit de gauche ne peut pas faire cela, mais pour qui vous le prenez ? Non : le livret continuera, rassurez-vous, à ne rapporter que 1,25% par an.

     

  • de publier les arrêtés préfectoraux préalables au début des travaux pour construire un aéroport inutile sur des terres fertiles, Notre-Dames-des-Landes, au mépris d'une mobilisation massive ; que cette publication ait en plus lieu juste avant Noël, donc à une période de l'année où il ne fait pas bon se retrouver dans les champs pour manifester. Sans compter que les cadeaux et la dinde attendent bien au chaud à la maison, course à la conso oblige.

     

  • de se résigner à ces images de bébés que l'on force à expectorer car ils sont malades... de pollution. Les épidémies de bronchiolite se succèdent, les cancers explosent, on sait très bien pourquoi, à cause de quoi. Et on ne fait rien. Ou si peu : ce n'est pas une réduction ridicule de la vitesse sur le périph' parisien qui va changer profondément quelque chose à l'affaire. A quand donc des politiques courageuses ?



Les années passent et, semble-t-il, le constat demeure. Dans « Les ponts », extrait des Illuminations, Rimbaud n'avait-il pas déjà écrit : « Des accords mineurs se croisent et filent, des cordes montent des berges. On distingue une veste rouge, peut-être d'autres costumes et des instruments de musique. Sont-ce des airs populaires, des bouts de concerts seigneuriaux, des restants d'hymnes publics ? L'eau est grise et bleue, large comme un bras de mer. - Un rayon blanc, tombant du haut du ciel, anéantit cette comédie ».


Cela dit, voici quelques bonnes nouvelles :


  • Ouverture d'un spot de restauration rapide bio et local, essentiellement à base de tartes salées, dans le centre de Chambéry, près du théâtre Dullin : http://natureletbienfait.fr. Au détail ou en formule, à consommer sur place ou à emporter. Commandes sans gluten et sans produits laitiers possibles. Egalement présent sur le marché.

     

  • En complément des formules traditionnellement proposées (apéritif à midi, déjeuner "debout", cocktail de fin de journée, goûter de 16h/17h, ...), Edouard Mari avec

Alter Appétit propose deux nouvelles offres de buffet particulièrement originales :

* le déjeuner "assis" avec un service à l'assiette depuis un buffet. Cette formule est proposée en association avec un jeune traiteur "bio et local", récemment installé à Chambéry.

* le buffet "territoire de Savoie" qui met à l'honneur une palette de produits des différents territoires de Savoie (Chambéry, Beaufortain, Maurienne, ...)

Ces formules peuvent être adaptées, au cas par cas (au regard des territoires concernés, du nombre de personnes, du budget, ...). Pour ceux qui n'ont pas encore "participé" à un buffet d'Alter Appétit, n'hésitez pas à vous rendre sur le site alterappetit.fr où vous trouverez un clip de présentation réalisé par Christophe BAUDOT, jeune photographe installé sur Aix-les-Bains .


- L'agglomération chambérienne s'investit de plus en plus dans le développement durable, même s'il est dommage que cette orientation soit encore minoritaire comme en témoignent des équipements comme l'incinérateur de déchets (bonjour la qualité de l'air) ou des projets comme le Lyon-Turin et la future gare qui -jusqu'à nouvel ordre- remplacera des jardins familiaux par du béton. Ainsi, le guide 2013 des producteurs locaux est en accès sur le site, tout comme le formulaire d'inscription à un concours de cuisine original car locavore : http://www.chambery-metropole.fr/TPL_CODE/TPL_ACTUALITE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/708/3505-infos-et-actualites.htm. Marre de jeter, envie de prolonger la vie de vos appareils ? Pensez aussi à consulter la carte des artisans réparateurs sur http://www.chambery-metropole.fr/3882-artisans-reparateurs.htm. Envie de donner votre avis sur la qualité de vos appareils, et même de réparer vous-même ? Alors là, il faut se reporter à http://www.commentreparer.com et http://www.produitsdurables.fr. Ou alors vous voulez donner vos objets, en prendre d'autres à la place, enfin que ça tourne quoi ? RDV pas loin du parc central du jardin du Verney avec Savoie Récup de notre Tonton Livraison national (http://www.savoie-recup.fr)!


  • Un événement à ne pas manquer pour ne pas manquer à son tour la grande Transition qui nous attend tous, enfin je veux dire celle dont nous devons être forcément les acteurs : les 12èmes Rencontres de l'Ecologie au quotidien qui se dérouleront non loin d'ici, à Die, donc dans la Drôme, du 23 janvier au 3 février : http://www.ecologieauquotidien.fr

     


Et pour finir, un peu parce qu'il n'y a que cela de vrai, un haïku des familles que l'on doit à Fuyuno Niji :

« Devant la mer houleuse

la corde à sauter

ouvre un vide »


Ben non, il est limite vertigineux celui-là, on n'a pas besoin de ça. Un autre alors, plus drôle, de Natsume Sôseki :

« Parti voir la lune

Sôseki a oublié

Sa femme ».


C'est drôle, mais encore trop limite. Allez, un dernier, juste joli le dernier, de maitre Bashô :

« A un piment

ajoutez des ailes :

une libellule rouge »



©Yolaine de LocoBio

23 janvier 2014




 
< Précédent   Suivant >
© 2017 locobio
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.