• JoomlaWorks Simple Image Rotator
Chronique 42
01-07-2011

Pour bronzer responsable : focus sur le nouveau label One Voice



 
Voilà l’été, voilà l’été, une chaleur bien précoce puis du froid et de la pluie, mais qu’est-ce que c’est, mais qu’est-ce que c’est ? On va pas recommencer avec le dérèglement climatique, hein, bon ; ça suffit maintenant !Par quel bout commencer, alors ? L’aile ou la cuisse ? La vérité, c’est que je prendrais bien de la vitamine A, alias le rétinol, ou alors des oestrogènes, ou bien encore de la lanoline. J’en ai besoin, c’est pour mes crèmes, c’est pour ma beauté.


Oui… sauf que la vitamine A provient d’huiles de poisson et de foies d’animaux ; les oestrogènes, d’hormone sexuelle féminine extraite d’ovaires de vaches ou d’urine de juments gestantes ; et la lanoline, de la graisse extraite de la laine et de la peau des moutons.

BERK ! Mais c’est dégueulasse ! Mais je savais pas, moi !Eh oui… on ne sait pas. On ne sait pas toujours. On ne sait pas souvent. On ne sait pas assez.On ne sait pas assez la composition exacte de nos produits cosmétiques.

Aussi, en cette période estivale faite de bronzing et de parade amoureuse à grand renfort de maquillage, il me semblait pertinent de mettre un petit coup de projecteur sur le nouveau label de l’association One Voice.Il en avait déjà été question dans la chronique 35, mais il y a du nouveau car le label s’est élargi à d’autres produits que les cosmétiques (notamment aux produits d’entretien pour la maison) et certifie aussi désormais qu’ils sont biologiques. Beaucoup de chemin a donc été parcouru depuis 1995 où la dimension « protection animale » était prédominante lors du lancement de ce label.

Celui-ci a changé d’image : pour le reconnaître, ce n’est plus le lapin entouré des étoiles européennes, mais un cercle dans lequel est écrit « One Voice ». Sous le cercle figure la raison d’être de cette démarche de certification indépendante : « Pour une éthique animale et planétaire ».

Concernant les animaux, ce label garantit qu’aucune expérimentation des composants ou du produit fini n’a été pratiquée sur eux. Cette distinction est importante car des marques opportunistes parviennent à avoir des certifications en faisant tester sur des animaux, par des laboratoires extérieurs à elles, les composants des produits. Ensuite, elles mélangent ces composants et obtiennent un produit qui n’est pas directement testé sur les animaux et peut prétendre à des certifications peu scrupuleuses. Sur le même chapitre, le nouveau label atteste que le produit ne contient aucune substance d’origine animale, à l’exception toutefois (on peut d’ailleurs le regretter) du miel, du pollen et de la cire d’abeille.

En allant sur http://label.one-voice.fr/produits, vous trouverez une liste très informative des substances dérivées de l’animal ou pouvant l’être. Je vous conseille de l’imprimer et de l’avoir dans votre sac pour décrypter les étiquettes lorsque vous faites vos courses. Cette liste ne manquera pas de vous surprendre et de vous montrer que ces substances, mine de rien, sont très présentes dans notre quotidien.

Sur http://label.one-voice.fr/liste_produits, vous aurez accès à 935 produits référencés, ce qui représente beaucoup de travail de recherche, donc d’argent pour l’association investie dans ce combat. J’en profite pour signaler ici qu’un don ne fait jamais de mal…Grâce à une application très commode, vous pourrez effectuer une recherche en entrant lenom du produit, de l’entreprise, de la marque, de la famille de produit (cosmétiques, alimentation, produits d’entretien, produits pour animaux, senteurs pour la maison), ou de sa catégorie (produits pour bébé, maquillage…).Quasi en temps réel, vous pourrez consulter la liste des derniers produits labellisés.Une recherche par entreprise est aussi possible sur :http://label.one-voice.fr/liste_entreprises. Il suffit d’entrer le nom de la marque, le lieu de vente (classiques : institut de beauté, pharmacie ; mais aussi par internet et dans les foires), l’entreprise, la famille de produit ou la catégorie. Là encore, c’est pratique : vous pourrez télécharger et imprimer le résultat de votre recherche afin d’aller chercher vos produits en magasin.

En bref, l’outil est performant. Toutefois, vous remarquerez que finalement peu de produits –par rapport à tous ceux qui inondent ce marché juteux et surtout ceux qui tiennent le devant de la scène à coup de marketing- sont présents. Du coup, le plus sûr moyen pour faire évoluer positivement les choses serait sans doute de solliciter, par exemple via des courriels, vos marques préférées pour qu’elles se lancent dans un processus de fabrication plus responsable. Si on ne les y pousse pas, il ne faut pas s’attendre à des changements !

Comptant sur votre discernement et votre motivation, je vous quitte en cette fin de juin placée sous le signe du respect du vivant. Quel qu’il soit. Car défendre la cause animale, c’est inviter l’homme à pouvoir se regarder dans la glace sans fard aucun.

Alors cet été, n’oubliez pas : Sea, sun and life respect !

© Yolaine de LocoBio Juin 2011

Ps : pour lutter contre les abandons d’animaux, autre fléau de saison puni par la loi, vous pouvez commander des auto-collants sur http://ilspartentavecnous.org. Dès réception, en mettre deux à l’arrière de votre véhicule, histoire de prévenir d’éventuelles tentations en cette chère veille de vacances. Ne pas hésiter à demander des auto-collants en plus pour les distribuer autour de vous. Car les départs en vacances, c’est aussi en août. Merci pour eux. Merci pour la collectivité, aussi, qui doit assumer une fois de plus l’irresponsabilité de certains actes individuels.

 
< Précédent   Suivant >
© 2017 locobio
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.