• JoomlaWorks Simple Image Rotator

Connexion

Pour vous tenir informé de notre actualité, ouvrez un compte.





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Syndication

Syndication

Cogitations et actions
Chronique 36
07-12-2010
Hep ! Il paraît que c’est bientôt Noël

 
C’est l’immense sapin posé là sur le parking de la Poste qui a donné le signal. Assezemblématique de cette mascarade institutionnalisée qu’est Noël, d’ailleurs. On coupe un arbre (je sais, c’est pas grave : « la forêt gagne du terrain ») juste pour faire joli. La montagne, avec son halo de pureté, vient jusqu’à nous. C’est touchant, comme doit l’être tout le reste en cette période d’enchantement convenu. Sauf qu’on se retrouve avec des êtres morts à chaque coin de rue et au sein de nos foyers, pour certains d’entre nous. C’est un peu gênant comme symbole festif. C’est encore plus gênant pour une fête symbolisant et célébrant la vie. C’est donc incohérent, totalement incohérent. Voilà pourquoi je commençais plus haut en écrivant que c’était assez emblématique : le sapin abattu est emblématique d’une fête bien étrange et cette fête bien étrange est emblématique d’une société, d’une époque bien étranges. Mais bon, puisqu’il est visiblement difficile de ne pas jouer ce jeu,voici quelques billes en terre cuite pour noëler alternatif.

D’abord quelques guides qui permettent d’envisager le sujet –et quel sujet !- danssa globalité. Une fois n’est pas coutume, je renvoie à nos amis d’outre le « lac » et plus particulièrement au Réseau Québécois pour la Simplicité Volontaire. Vous trouverez comment alléger votre budget, réaliser des cadeaux vous-mêmes sur http://simplicitevolontaire.info/wp-content/uploads/2009/04/fetes-sv.pdf. J’ai aussi trouvé des idées tout aussi générales et pétillantes chez une artiste, Mim de Creatie : http://creatie.ch/noel-fete-ecologique. Il y en aurait d’autres, mais pas le temps de potasser le sujet de loin: il faut vite s’y jeter !

 

Poursuivons donc par les incontournables : le repas et les cadeaux (classique) ou les repas et le cadeau (pas cool) ou les repas et les cadeaux (ouf !: tant qu’à se décarcasser en tant que dinde fière de l’être, autant être gâtée).

 

Alors, pour le repas, demandez d’abord à votre foie ce qu’il en panse (je l’avais dit : Noël est synonyme de certaines lourdeurs, à commencer par les mauvais jeux de mots imposés par le tonton-qu’on-voit-qu’une-fois-l’an-alors-autant-lui-laisser-croire-qu’il-est-drôle). Pour le repas, pas de conseil particulier sauf celui de se faire plaisir avec des mets exceptionnels cuisinés sans chichis pour bien les déguster. Là, comme ça, ce qui me vient, c’est : mesclun aux pignons de pain en robe de vinaigre balsamique et voile d’huile d’olive. Suivi d’une poëllée de Saint-Jacques à l’huile de noisette et son cortège de riz. Poursuivi par des brochettes de fruits (pommes, bananes, clémentines) potentiellement nimbées de chocolat noir fondu. Le tout accompagné de la Brune de Noël en tout bien tout bonheur (http://www.brasserie-du-chardon.com/fr/nos-bieres/speciale-s). Sans oublier l’eau chaude finale ; me vient la « tisane d’agrément », mélange aussi fin que joli réalisé par Yves YGER (A l’herboristerie. 1, rue des nonnes.Chambéry).

 

Pour les courses, je pense que nous avons la chance d’avoir de quoi faire entre les marchés, les Biocoop et autres Satoriz. Sans oublier la Ronde Gourmande qui,cette année encore, va se dérouler au Manège à Chambéry, du 17 au 19 décembre.Il y a aussi, parmi bien d’autres, le Marché de Noël des Producteurs à Apremont, du 18 au 19 décembre.

 

Et pourquoi pas aussi demander les services d’un traiteur bio et local ? Si on a les moyens ou si on veut se les donner, exceptionnellement. Deux arguments en faveur de ce choix : découvrir des plats certainement aussi originaux que sains et faire travailler une personne qui s’est lancée dans l’économie dedemain. Et là, Pascale, de Bio Dîner (http://web.me.com/biodiner), est en peu de temps devenue incontournable. Je ne peux achever ce volet boustifaille sans à nouveau suggérer les colis des producteurs/transformateurs baujus. Voir (et manger !: ne pas choisir !)http://www.parcdesbauges.com/agriculture/promotion-des-produits-locaux/colis-de-noel-2010-commandez-maintenant.html.

 

Alors maintenant, les cadeaux. Et pour commencer, envoyer justement l’un de ces colis. Jolie transition. Si on veut absolument acheter, et parfois cela fait plaisir,on n’a pas le temps de faire autrement, fréquenter tous les marchés de Noël. Au milieu des produits n’importe quoi, il y a des artisans locaux qui font du joli boulot. C’est agréable de les rencontrer, de les voir faire, d’offrir un cadeau qui a un visage. (Cela vous donnera aussi des sujets de conversation pour le réveillon, ce qui n’est pas négligeable). Bijoux, jeux, bonnet et gants… la liste serait longue de ce dont ces marchés sont généreux. Alors à vous de d’abord la faire, votre liste car sinon, gare ! Pour les plus grands, mais aussi les plus petits, ne pas oublier les livres à acheter préférentiellement chez les libraires indépendants. D’ailleurs, l’annuaire LocoBio contient leur adresse et pourrait vous aider à faire d’autres choix (se reporter pour cela à la rubrique « Annuaire » de ce site).

 

En matière de livre, je ne saurais que trop vous recommander un roman qui m’a personnellement fait hurler de rire. Il s’agit de Tes mains sur mes hanches, publié par une jeune auteure chambérienne (cf http://www.elena-varecy.com). Comme cadeau, un truc pas mal est d’imprimer l’une des nouvelles dispo sur son site,« Linda 314 », et de la rouler en cornet dans le verre de vos invités. Vous verrez, il y a un lien certain avec la thématique nadale. Sincèrement, vous rigolerez bien sans rira le dernier. Bon, le juste retour des choses, c’est de lui prendre un bouquin, qu’elle vous dédicacera avec plaisir, parce que sinon c’est pas cool de déshabiller les créateurs pour habiller… quel Jacques au fait ?

 

Ah,et les jouets pour les nenfants. Je recommande vivement le catalogue de Rue de la Nature (http://www.ruedelanature.fr). Les produits vendus par cette entreprise sont en effet validés par la FRAPNA (Fédération Rhône-Alpes deProtection de la Nature). Ils participent en retour au financement de cette dynamique association. On y trouvera de tout : peluches, jeux éducatifs(et de sensibilisation), équipement de petits randonneurs, etc… Sinon, il y a aussi la 15ème édition du Festival du Jeu et du Jouet à Ugine, les 4et 5 décembre http://www.ugine.com/fr/culture-loisirs-animations-salon-du-jouet.php).C’est l’occasion de tester avant d’acheter mais surtout de passer un temps convivial dans un monde assez merveilleux.

 

Je finirais par la déco. Alors là, simplicité des simplicités. Revenir aux fondamentaux, c’est-à-dire à la pâte à sel, aux moules et à la peinture. Bricoler avec les gamins des boules et autres pendentifs de sapin. Enfin, non, plutôt pas de sapin (voir plus haut pourquoi : je crois que c’était assez clair). Croyez-vous vraiment que vos plantes de tous les jours ne seraient pas heureuses, elles aussi, de participer à la fête et donc d’arborer fièrement vos fières créations ? Un truc chouette aussi, et ludique, ce sont les photophores éphémères en peau de mandarine ou de clémentine. Il suffit de couper la peau en deux, à l’horizontale, et de prendre bien soin de garder intact la tige blanche au milieu du fruit. Ensuite, vous retirez les quartiers, ce n’est interdit ni de les manger direct, ni de les garder pour les brochettes de fruits du dessert. Enfin, vous mettez un peu d’huile dans la partie inférieure de la peau, sur la tige aussi, vous allumez celle-ci avec du feu et vous posez la partie supérieure de la peau sur le tout. Cela fait une mandarine illuminée, donc bien orange, couleur positive s’il en est.

 

Voilà. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de belles fêtes. En réalité, ce ne sont pas des billes pour nöeler alternatif que je vous ai données, mais des billes pour noëler tout court. Car le problème n’est pas Noël en soi, mais bien ce que c’est devenu, tout ce superflu. Ce sont donc des billes pour revenir au vrai Noël :

un Noël simple et joyeux.

 
 
 
© Yolaine de LocoBio
 
Décembre2010
 
< Précédent   Suivant >
© 2017 locobio
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.