• JoomlaWorks Simple Image Rotator

Connexion

Pour vous tenir informé de notre actualité, ouvrez un compte.





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Syndication

Syndication

Cogitations et actions
Chronique 68
28-11-2013

Singes, et fiers de l'être

 

  

En ces temps où une célèbre écrivain, Marie Darrieussecq pour bien la citer, a repris Genet afin de défendre une ministre de la République et sa trop peu célèbre réplique « C'est quoi, un noir ? Et d'abord, c'est de quelle couleur ? », il est temps de passer un cap linguistique, d'aller encore plus loin dans notre façon de voir les choses. Ainsi, pourquoi ne pas se demander : c'est quoi, un humain ? Et d'abord, c'est pas un animal... comme les autres ? Assez d'aliénation dans le langage -les féministes soulèvent en vain la question depuis maintenant des décennies- et assez de limites dans notre horizon. En effet, tant qu'être traité de singe sera considéré comme une insulte, alors nous continuerons tous à être perdus, totalement déconnectés du vivant comme nous le sommes de plus en plus, contraints trop souvent car nous avons de moins en moins le choix, notamment pour se nourrir sainement. Sortir des querelles politiques et promouvoir à nouveau le politique en tant qu'espace politique noble -il paraît qu'une des supériorités de l'Homme serait là...- et profiter des convulsions actuelles pour le refonder sur des bases réalistes, c'est-à-dire pleinement sur terre : ne serait-ce pas la plus belle des résolutions pour l'année qui s'en vient ?

Qu'on ne compte pas sur moi, ça non, et de moins en moins, pour jouer le jeu des fêtes gnangnan de Noël et le toutim. Noël, si on est un être aimant, ce peut être tous les jours, alors je ne vois pas pourquoi solenniser, abdiquer une fois de plus devant le temps social qui a décrété que. On peut toutefois jouer le jeu, et cela je ne m'en priverai pas, pour que cette fête conserve/retrouve son sens véritable. Voici donc des pistes pour être à la hauteur de ce que nous sommes au fond et que « l'écume des jours » doublée du vernis de la société de consommation recouvre trop, malheureusement :


  • certaines associations méritent tout simplement qu'on les aide par un investissement en temps, voire une cotisation ou un don. Sur un plan très pragmatique, ne pas oublier que la déduction fiscale permet d'être généreux en retombant sur ses pattes. Un exemple parmi d'autres, sachant que les sites mentionnés au prochain alinéa sont animés par des asso incluses dans la présente réflexion : http://www.one-voice.fr ou encore Protection Mondiale des animaux de Ferme (http://www.pmaf.org).

     

  • Amplifier le mouvement qui vise à changer le statut de l'animal, essentiel pour que ça bouge dans bien des domaines d'où les résistances des animaleries et autres groupes de pression exploitant ce qui, pourtant, n'aurait pas de valeur (on sait grâce aux travaux des anthropologues et autres sociologues que toute exploitation est impossible sans, au préalable, postulat d'une différence entre telle et telle chose, hiérarchisation et domination de l'une sur l'autre, le plus souvent gratuite car B ne vaut rien, c'est bien connu, alors A fait du beurre sur le dos de B qui ne vaut rien et s'excuse presque de vivre) : http://www.30millionsdamis.fr/agir-pour-les-animaux/petitions/signer-petition/pour-un-nouveau-statut-juridique-de-lanimal-22.html

     

  • Ne surtout pas mettre d'animaux sous le sapin, ou alors des animaux abandonnés qui sont légion. Et en profiter pour acheter des cadeaux sur les stands animés (au fait, « anima » vient du latin et signifie « l'âme ») par des bénévoles lors des Portes Ouvertes de la SPA de Savoie, à Chambéry, le dimanche 8 décembre 2013, de 10h à 17 heures. + d'infos sur

    http://www.spa-savoie.com/

     

  • Offrir plein de cadeaux responsables plus beaux les uns que les autres (T-Shirts, coffrets de thé, fleurs pour le printemps) en se connectant sur https://kokopelli-semences.fr/boutique/promotions ou encore trouver plein d'articles vegan sur http://boutique.l214.com/les-autres-boutiques-respectueuses-des-animaux.

     

  • Mention spéciale au bonnet « Stop au gavage »... des oies et des canards que nous sommes fondamentalement tous et solidarité avec les palmés sacrifiés au nom d'une saveur gustative laissant rêveurs... quelle ringardise cette « friandise »!: http://boutique.l214.com/accessoires-vestimentaires

     

  • Au passage, signer la pétition qui semble avoir déjà alerté le célèbre chef multi-étoilé Joël Rebuchon sur la nature exacte de ce qui se retrouve dans ses assiettes : http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-aux-elevages-honte-fournissent-foie/10921

     

  • Profiter, on peut se le permettre car on les a soutenus, on est certainement pas des charognards et cela les aidera à passer à autre chose, ils l'ont bien mérité, les commerces suivants qui jettent pour l'heure l'éponge... bio par nature puisque c'est un animal : http://www.espritdethik.com (magasin de déco et de vêtements sur Chambé) et http://www.elkaeditions.fr (éditeur de livres et de jeux sur Paris).

     

  • Faire plaisir et se faire plaisir en recevant un MAGNIFIQUE calendrier : https://kokopelli-semences.fr/boutique/calendrier_kokopelli

     

  • Offrir, et s'offrir bien sûr !, les sublimes céramiques de Blanche. Lui rendre une visite dans les montagnes, au pied du Vercors, si près et déjà si loin de Grenoble, y manger, s'y reposer même quelques jours (http://gite-lecretduloup.com) et ne pas oublier un bon Camus. D'ailleurs y-a-t-il de mauvais Camus, cet auteur dont on fête (poussivement, quel dommage et quelle erreur historique) le centenaire de la naissance ? Il y a du Camus plus ou moins léger, c'est vrai ; perso, je n'aime pas tout, mais quelle puissance et quelle actualité ! Une preuve ? Une pépite d'entêtement fertile pour un hiver lumineux ?

    La voilà : « Toutes les contraintes du monde ne feront pas qu'un esprit un peu propre accepte d'être malhonnête ».


Dont acte : tâchons simplement d'être au moins à hauteur des pâquerettes, là où il sent bon la monkey pride et l'herbe pas si folle.


 

©Yolaine de LocoBio

28 novembre 2013


PS : regarder les chroniques sur le site pour d'autres idées de cadeaux. Elles en fourmillent:)



 
< Précédent   Suivant >
© 2017 locobio
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.