• JoomlaWorks Simple Image Rotator
Cogitations et actions
Chronique 162
25-11-2022

 

Chronique 162

 

Pour un branle-bas de combat low-tech

 

Image Active

 

  
Cela ne vous aura pas échappé: l'heure est à l'artillerie lourde, dans tous les sens du terme. Entre la guerre que l'on a feint d'ignorer, qui est maintenant aux portes d'une Europe incapable de faire respecter les droits qui la fondent, et la technologie à tout va qui prétend nous sauver alors qu'elle crée des problèmes pour mieux monnaitiser d'apparentes solutions, c'est la grosse fuite en avant au hasard viriliste. Car excusez-moi mais parmi les belligérants et les multinationales qui donnent dans le transhumanisme, pointe de la pointe du solutionnisme techniciste, je ne vois aucune femme. Comme c'est bizarre et d'où ils sortent tous ces mecs, de quel ventre ? Bref, on n'en finit pas d'égrener les ravages du même paradigme. Quand je faisais mes études de Sciences Po, on rapprochait cela de la théorie marxienne de la domination, d'abord appliquée aux relations de classe entre patrons et ouvriers. Puis sont venues dans le droit fil les réflexions sur l'asymétrie et la toxicité des relations entre le « nord » et le « sud » à l'échelle internationale, les droits civiques aux Etats-Unis en faveur des afro-américains. Et bien sûr les « gender studies » pour déconstruire ce que l'on rassemble aujourd'hui sous l'étiquette d'une virilité dévoyée qui se déploie à tous les étages, de la sphère domestique, on pourrait même dire du rapport à soi au rapport au monde
Lire la suite...
 
Mots-clés de LocoBio
08-11-2021
Image Active
 
Chronique 161
25-10-2022

 

Chronique 161

 

Ce que l'on fait de sa vie

 

Image Active

 

  
Bon, il y a ceux qui entendent « passer l'hiver », selon l'expression obsessionnelle du moment, et pour cela porter des cols roulés. Il y en a d'autres qui filent à l'anglaise au soleil de l'Italie pour serrer la main, dans la suite d'un hôtel en catimini, à une nouvelle cheffe de gouvernement pas vraiment progressiste. Chacun sa formule pour faire quelque chose de sa vie et, quand même au passage, essayer de n'être pas qu'un parasite lors de son passage sur terre. Oui, essayer de faire sa part, c'est pas mal non ? Surtout quand on prétend représenter l'Etat et incarner une forme d'exemplarité qui manque cruellement au même titre que le courage politique.
Lire la suite...
 
Chronique 160
29-09-2022

 

Chronique 160

 

Tranquille et ferme

 

Image Active

 

  
Amies terriennes, amis terriens, j'espère que malgré la folie grandissante vous avez passé un bel été... folie du climat qui s'emballe, sécheresse démente, incendies, folie des hommes surtout qui en sont responsables et continuent malgré tout à interdire ici et là d'arroser les jardins partagés alors que d'autres jouent sans vergogne au golf ou que d'autres encore disparaissent de leur fonction présidentielle alors que le pays est à feu et à sang puis réapparaissent pour nous annoncer « la fin de l'abondance », ou que d'autres encore poursuivent une guerre honteuse par-dessus tout. Du calme et du sang froid, il va assurément en falloir pour mener à bien ce qui de toute façon, qui que quoi le veuille ou non : la Transition
Lire la suite...
 
Chronique 159
06-07-2022

 

Chronique 159

 

Du pain sur la planche low tech

 

Image Active

 

  
Hello a tutti, j'espère que vous allez bien. Alors nous voici en juillet, juillet d'une année qui sent le drôle, comme un air de précipitation dans le cataclysme, DONC dans la Transition écologique. Vous me connaissez, non je ne commencerai pas cette chronique par de mauvaises nouvelles qui vous achèveront un peu plus ou qui vous mettront la tête dans le sac des fois qu'elle n'y soit pas déjà (la chance!). Non, c'est pas le genre de la maison de vouloir réveiller les consciences et encore moins de faire preuve de sadisme. A force, vous me connaissez : je suis un roc inébranlable de chez roc de positive attitude :)
Lire la suite...
 
Chronique 158
14-06-2022

 

Chronique 158

 

A propos du prétendu fascisme des écologistes :

La juste part de contrainte nécessaire à la Transition

dans le domaine de l'alimentation

 

Image Active

 

  
Comme moi, vous devez depuis maintenant quelques années entendre parler d' « écolo-fascisme » pour désigner les dérives, voire la nature intrinsèquement autoritaire, de la mouvance politique écologiste. Au départ, on rigole un peu, on aurait tendance à ne pas tenir compte de ce genre d'association tellement c'est gros comme tentative de disqualification. On se dit qu'on a l'habitude, qu'après tout c'est de bonne guerre en politique de prêter des intentions terribles, des défauts notoires à l'adversaire pour éviter sa progression et pourquoi pas l'éliminer pour de bon. Mais j'ai changé d'avis et je pense désormais qu'il faut répondre à cette accusation de posture extrémiste et donc sous-entendue illégitime, dangereuse, à supprimer, car les temps ont changé. En effet, ce qui n'était qu'un propos au départ presque inaudible s'est imposé aujourd'hui comme une petite musique régulièrement servie, pour ne pas dire balancée à la face des « écolos » ; elle est même devenue assez mainstream dans la plupart des médias. Et cela -comme c'est dommage- au moment même où l'écologie ne devrait même plus être discutée et qu'un front commun, du citoyen, des instances locales à celles oeuvrant à l'échelle internationale en passant par les entreprises, à commencer par les multinationales, devrait déjà travailler concrètement à la Transition. Il existe donc un décalage problématique entre un discours prévalent et ce dont nous avons tous besoin, à savoir la Transition défendue depuis des décennies par les écologistes. Il existe un autre décalage entre l'écologie et son image, donc sa capacité à être une actrice du changement dans l'arène politique.
Lire la suite...
 
Chronique 157
31-05-2022

 

Chronique 157

 

Au pied du mur

 

Image Active

 

  
Une catastrophe n'est jamais sûre et on peut toujours croire les optimistes et pourquoi pas les partisans d'un certain laisser-faire cosmologique. C'est vrai, ayons foi et on ne sait pas si le ciel nous aidera mais tout devrait bien se passer. On peut toujours adopter cette position surtout en des temps où la peur, excessive et paralysante, habilement cultivée pour cacher une inaptitude à régler les vrais problèmes, s'étend de plus en plus en maîtresse des esprits et se confirme propice au repli. Inutile de dire que cette posture constitue la catastrophe dans la catastrophe car rien ne se règlera sous le signe du repli, qu'il soit oeillères intellectuelles ou campements sur des positions surannées, inadaptées aux enjeux du vivant dont nous faisons évidemment (jusqu'à nouvel ordre) partie.
Lire la suite...
 
Suite...
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 8 sur 155
© 2022 locobio
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.